Cancer de la prostate, un pas vers le statut de maladie professionnelle

La Commission supérieure des maladies professionnelles en agriculture (Cosmap) s'est prononcée, le 12 octobre, en faveur du classement du cancer de la prostate comme maladie professionnelle pour les agriculteurs exposés aux pesticides. Julien Denormandie affirme qu'il suivra cet avis. Les contours de la prise en charge restent à déterminer.
cosmap ; sénat
Au Sénat, Julien Denormandie affirme vouloir concrétiser le classement du cancer de la prostate comme maladie professionnelle (site du Sénat).
La Commission supérieure des maladies professionnelles en agriculture (Cosmap) a donné, le 12 octobre, un avis favorable à la création d’un tableau de maladie professionnelle pour le cancer de la prostate, en lien avec l'exposition aux pesticides. L'Anses avait publié une expertise dédiée le 2 juillet. Membre de la Cosmap et responsable du service « victimes » de l'association Phyto-Victimes, Claire Bourasseau avait évoqué…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil