Pour les conseillers indépendants (PCIA), « le référentiel conseil n’est pas assez rigoureux »

Une nouvelle version du « référentiel de certification pour l’activité conseils stratégique et spécifique à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques » est parue. Pour les conseillers indépendants, ce document ne va pas encore assez loin.
La DGAL (Direction générale de l’Alimentation du ministère de l’Agriculture) a rédigé une nouvelle version du « référentiel de certification pour l’activité conseils stratégique et spécifique à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques». Un document attendu par les professionnels alors que l'échéance de la séparation du conseil et de la vente, toujours prévue à ce jour pour le 1er janvier 2021, approche. Pour les conseillers indépendants, "ce document de travail" ne va pas encore assez loin.

16 exigences précisées

En 24 pages, il détaille les  « points de contrôle » qui permettront aux organismes certificateurs de travailler et liste 16 exigences, avec…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil