Pour Phil Hogan, le verdissement de la Pac passe aussi par « plus de sciences »

Le Commissaire européen à l'agriculture Phil Hogan était présent à Bruxelles, le 28 mars, pour participer au Forum pour le futur de l'agriculture (FFA). L'occasion d'aborder les évolutions de la Pac post-2020. Selon lui, l'accent doit être mis sur la durabilité, une notion désormais omniprésente dans les discours, mais qui doit se concrétiser davantage dans les choix politiques. La Pac ne fait pas exception aux yeux du Commissaire européen, qui évoque plusieurs pistes d'évolution pour le verdissement. Et notamment la montée en puissance de la bioéconomie et de l'économie circulaire, mais aussi « un recours à plus de sciences. »
Il est rejoint, dans cette dernière conviction, par plusieurs autres intervenants de la journée. De l'ancien secrétaire général de l'ONU Koffi Annan à la navigatrice Ellen MacArthur, en passant par Jon Parr, directeur opérationnel de Syngenta. Ce dernier a d'ailleurs rappelé que l'Europe n'était pas la zone la plus propice aux investissements privés en matière de nouvelles technologies. Une remarque à laquelle Phil Hogan a en partie répondu, en insistant sur le fait que la durabilité de la production agricole européenne ne tenait pas uniquement à la Pac. Une possible référence à la démarche proposée par la Commission européenne pour simplifier les décisions concernant les substances et produits controversés.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *