Pour Pompili, la retenue de « Caussade est ce qu’il ne faut pas faire »

Lors de sa présentation des vœux à la presse le 22 janvier, la ministre de la Transition écologique a donné son point de vue sur les projets de retenues d’eau pour l’agriculture. Elle a également donné des précisions sur la loi climat et le développement des énergies renouvelables.
Barbara Pompili
« L’exemple du barrage de Caussade est ce qu’il ne faut pas faire », a insisté Barbara Pompili le 22 janvier lors de la présentation des vœux à la presse. « Cette retenue est illégale, cette situation ne peut plus durer », a-t-elle expliqué. Elle a indiqué que ses services tentaient de trouver une solution rapide et réaliste à cette situation. La ministre de la Transition écologique a insisté pour que tout le monde se mette autour de la table, dont les agriculteurs, pour bâtir des projets territoriaux de gestion de la ressource en…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous