Pour « sortir des pesticides en viticulture », les chercheurs prônent l’action collective

Changer de paradigme pour penser la viticulture sans utiliser de produits phytosanitaires. Le programme prioritaire de recherche (PPR) « Cultiver et protéger autrement » a organisé son séminaire en présentiel et simultanément sur trois sites - Beaune, Montpellier et Bordeaux - afin de maximiser les échanges entre chercheurs et professionnels. Un peu plus d’un an après la sélection de 10 projets innovants, le PPR met l’accent sur la coordination entre acteurs.
vigne ; viticulture
CP : IFV – Pôle Sud-Ouest

« Professionnels, soyez indulgents, les chercheurs n’ont pour l’instant pas beaucoup de résultats à vous présenter », annonce Florence Jacquet, directrice scientifique du programme prioritaire de recherche (PPR) Cultiver et protéger autrement, à l’occasion de l’ouverture de la rencontre entre chercheurs et professionnels « Sortir des pesticides en viticulture », le 9 mars. L’événement s’est tenu en présentiel et simultanément sur trois sites - Beaune, Montpellier et Bordeaux - afin d’échanger avec des professionnels de différents bassins viticoles : Aquitaine, Bourgogne, Beaujolais, Jura, Savoie et Languedoc - Roussillon principalement, ainsi qu'avec des participants venus de Provence, de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil