Premier bilan pour InVivo, un an après l’acquisition de Soufflet

InVivo tenait sa convention, le 14 décembre au Palais des congrès de Paris, soit près d’un an jour pour jour après avoir acté le rachat de Soufflet. Le groupe s’est félicité de l’intégration « réussie » des équipes, a détaillé le bilan de chaque activité et évoqué sa dernière acquisition, l’enseigne de 120 boulangeries-viennoiseries Louise.
Thierry Blandinières, DG d'InVivo et Jérôme Calleau, président délégué.
« En 2013/14, l’Ebitda du groupe InVivo pesait 60 M€. En 2021/22, il atteint 245 M€, détaillait d’entrée Maha Al-Bukhari Fournier, la directrice financière du groupe, lors de la convention du 14 décembre. Sur cette période, le portefeuille d’activités a été multiplié par deux. » Dernier grand événement en date : le rachat de Soufflet bien évidemment, acté le 9 décembre 2021. Depuis, la gouvernance a été repensée, pour « bâtir une colonne vertébrale de 70 dirigeants ». Un comité d’éthique et de gouvernance, piloté par Daniel Chéron, l’actuel directeur du HCCA, a également été mis en…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Sumi Agro étoffe ses équipes terrain

26 janvier 2023
La société Sumi Agro prévoit l’embauche de trois personnes sur le terrain d’ici au 1er septembre 2023 : deux dans le Centre Ouest et une dans le Nord Est. Les recrutements sont en...