Premières inscriptions de « betteraves Aker » en 2022

Après huit ans de travaux, les partenaires du programme Aker ont, le 18 septembre, présenté leur bilan. Les premières variétés de betteraves issues de ces essais sont attendues d’ici à 5 ans.
  Depuis son lancement en 2012, le programme Aker a rassemblé près de 100 chercheurs, généré plus de 40 millions de données moléculaires, sélectionné 3200 hybrides à partir de plantes sauvages et suivi au champ 63 000 parcelles d’essai. Un gigantesque réservoir de ressources génétiques pour repérer, à chaque étape de croissance des betteraves, les plus productives, les plus résistantes aux maladies ou aux bioagresseurs et tenter d’isoler les gènes responsables de ces atouts. « Les premières variétés issues de ce programme seront proposées à l’inscription en 2022. Des variétés plus productives, certainement résistantes à la cercosporiose mais aucune réponse…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil

Sebastien Piaud, responsable appro de la CABB

23 octobre 2020
Après 29 ans passés dans la coopérative agricole de Beton-Bazoches (CABB), Patrick Cornet a quitté l’entreprise le 3 juillet et cédé son poste de responsable appro à Sébastien Piaud. Ce dernier était depuis 22 ans conseiller au sein de la Chambre d’agriculture de...