Près d’un éco-régime sur deux est à revoir complétement selon trois ONG

Les États membres doivent transmettre leur plan stratégique national à la Commission européenne avant le 1er janvier 2022. Un mois avant cette échéance, trois ONG ont analysé 166 éco-régimes de 21 pays. Selon elles, seuls 20 % de ces dispositifs sont susceptibles de tenir leurs promesses et d'avoir un réel impact sur l'environnement. Plusieurs des mesures du PSN français sont qualifiées de greenwashing.
éco-régimes
La plateforme du Bearn est une des cinq plateformes de l'action Syppre
Les États membres ont, selon le calendrier en vigueur, jusqu'à la fin de l'année pour rendre leur copie à la Commission européenne, concernant leur plan stratégique national. « Nous sommes à un mois de l'échéance et personne ne sait encore ce que cela va donner », explique Jabier Ruiz, du WWF. Avec deux autres ONG, Birdlife et le Bureau européen de l'environnement, l'organisation a dévoilée le 30 septembre une analyse de 166 éco-régimes, présentes dans les PSN de 21 pays, à un stade « provisoire ». Résultat  : 19 % sont satisfaisants, 40 % sont passables mais à améliorer, et…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil