Projet de loi d’avenir agricole : le rôle des forêts sur le climat reconnu

Dans sa version provisoire, la loi d’avenir agricole, présenté le 17 septembre (Voir notre article : Loi d’avenir agricole, un projet pour la performance environnementale, économique et sociale ), reconnait l’intérêt général de la forêt en matière de conservation des ressources génétiques et de son rôle dans la fixation et le stockage du carbone. Un programme national de la forêt et du bois, approuvé par décret après avis du Conseil supérieur de la forêt et du bois, précisera les orientations de la politique, qui seront ensuite déclinées au niveau de chaque région en fonction de la situation locale. Ces textes déterminent des objectifs économiques, environnementaux et sociaux fondés sur des indicateurs de gestion durable. L’Etat pourra intervenir dans des projets d’investissements et d’actions de recherche et d’innovation par le biais d’un fonds stratégique. Enfin, le texte met en place les groupements d’intérêts économique et environnemental forestier, qui s’appuieront sur un diagnostic préalable pour faire évoluer leurs pratiques en matière de gestion durable de la forêt.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *