Prosulfocarbe, demande de suspension en cours

La décision du tribunal administratif d’Amiens qui a étudié, le 13 juillet 2022, une demande de suspension de mise sur le marché d’un produit à base de prosulfocarbe, devrait être connue cette semaine. La présence de la molécule, connue pour être volatile, est détectée sur de nombreuses cultures bio et les producteurs ambitionnent, avec l’aide de Générations futures, de faire interdire tous les produits avant l’automne.
prosulfocarbe
Le problème n’est pas récent, mais n’est toujours pas résolu : la présence de prosulfocarbe est détectée sur des cultures qui n’ont pas été traitées avec la substance mais qui avoisinent des parcelles traitées. Les résidus dépassent parfois les LMR, ce qui rend impropres certaines denrées à la commercialisation. La DGAL le constate dans ses plans de surveillance des résidus de pesticides depuis 2013 et les autocontrôles de distributeurs et de centrales d’achat de fruits et légumes le confirment. La molécule herbicide est notamment utilisée sur céréales, en octobre-novembre, et sur pommes de terre, en avril-mai, soit…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil