Protéines, fourrages, alimentation humaine… Terres Univia veut plus d’autonomie pour la France

L'assemblée générale de Terres Univia s'est tenue vendredi 28 juin. L'occasion, pour l'interprofession des huiles et protéines végétales de valider son engagement derrière la « protéine française ». Terres Univia, qui s'est investie dans la préparation d'un nouveau Plan protéines au niveau national, s'appuie également sur son plan de filière, construit suite aux États généraux de l'alimentation. « L'objectif est de gagner 10 % d'autonomie sur les matières riches en protéines sur dix ans, explique Laurent Rosso, directeur de Terres Univia, contacté par Référence environnement. Aujourd'hui, cette autonomie s'élève à 52 ou 53 %. »

Avancer…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous