Protéines végétales, Terres Inovia et Inrae s’associent sur la protection des cultures

Pour répondre aux objectifs du Plan protéines, l'institut technique Terres Inovia et Inrae ont annoncé, le 7 juillet, mutualiser leurs connaissances, au sein d'un « laboratoire partenarial associé ». Les travaux porteront sur la génétique et la protection des cultures.
Des rangs de féverole;, une protéine végétale, dans un champ.
« Offrir, par le biais d'une dynamique collective et la complémentarité des compétences de chaque partenaire, des solutions appliquées à proposer aux agriculteurs. » Voilà l'ambition du nouveau « laboratoire partenarial », associant l'institut technique de la filière des huiles et protéines végétales, Terres Inovia, et Inrae. Annoncée le 7 juillet, cette nouvelle entité sera consacrée à la production de connaissances, de méthodes et d'outils pour gérer la protection des cultures oléoprotéagineuses, « dans des environnements complexes et fluctuants », indiquent les partenaires dans un communiqué.

De la création variétale aux pratiques agricoles

L'objectif affiché est de créer « un pôle fort » sur…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil