Proximité et confiance, deux critères mis en avant par les agriculteurs pour choisir leur conseiller

Le 6 avril, l’Académie d’agriculture tenait sa séance hebdomadaire, dédiée cette fois-ci au conseil agricole. Le bilan d’une enquête, présenté lors de ces échanges, révèle que les techniciens des coopératives et négoces restent la principale source de conseils pour les agriculteurs. Et ce, malgré la mise en place de la séparation du conseil et de la vente. Ce qui fait la différence ? La proximité et la confiance.
conseil ; agriculteur ; technicien
Hubert Defrancq, membre correspondant de l’académie d’agriculture de France a présenté le bilan d’une enquête menée, en janvier et février 2022, auprès d’une vingtaine d’agriculteurs. « Cette analyse qualitative avait pour but de préciser la perception qu’ont les agriculteurs du conseil et de leurs conseillers. Premier constat : beaucoup d'exploitants évoquent le besoin de faire appel à plusieurs sources pour recouper les données avec leurs propres expériences et connaissances. Les BSV sont connus et consultés, notamment pour piloter les interventions à court terme. Autre fait marquant : les techniciens des coopératives et négoces sont encore, souvent, la…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil