RAGT Plateau Central et Naca, actifs pour que les prairies deviennent « CEPPables »

Depuis 2018, le Naca travaille avec plusieurs négociants à la rédaction de fiches CEPP pour valoriser les surfaces en herbe. Un dossier de longue haleine qui implique désormais RAGT Plateau Central. Tous attendent le retour de la commission CEPP sur la fiche déjà déposée, ainsi que sur la méthodologie qui l’accompagne.
« Dans nos zones de polyculture-élevage, plus de la moitié des surfaces sont en herbe, constate Bastien Doumayrou, du service conseil innovation et développement, au sein du négoce RAGT Plateau Central (Aveyron). La vente de semences fourragères, de couverts végétaux, de SIE, de Cipan représente une grosse activité pour nos structures. Or, à ce jour, elles ne sont liées à aucune fiche CEPP. Difficile donc pour nous d’atteindre les objectifs fixés. En 2020, nous avions atteint 20,3 % de nos objectifs. D’où notre volonté d’accompagner le Naca (Négoce agricole Centre-Atlantique) dans la validation de fiches actions liées aux prairies ».

Implantation ou maintien,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil