RAGT met l’accent sur les fiches CEPP

Le semencier français RAGT adapte depuis cinq ans ses solutions génétiques pour aider la distribution à atteindre ses objectifs en matière de CEPP. Référence agro a échangé avec Églantine Pagola, cheffe de marché multi espèces et de l’innovation.
RAGT ; CEPP ; Eglantine Pagola
Référence agro : Pourquoi RAGT s'est lancé sur le créneau des CEPP ? Églantine Pagola : Notre cœur de métier, c’est la quête de performances, que ce soit en termes de rendements ou d’agronomie, avec, par exemple, le déploiement de variétés résistantes aux ravageurs et aux maladies, ou l’association d’espèces pour des bénéfices agro-environnementaux. Intégrer des fiches CEPP nous permet d’avoir plus de visibilité auprès de la distribution, qui a de fortes attentes sur ce sujet. L’octroi ou non de points CEPP devient un critère de référencement : sur deux produits à performances équivalentes, celui qui permet…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil