Rapport du CGDD, l’usage du glyphosate progresse mais l’agriculture de conservation aussi

Le Commissariat général au développement durable (CGDD) a, le 14 mai, publié un état des lieux des ventes et des achats de produits phytopharmaceutiques, et du glyphosate en particulier, en France en 2018. Premier constat : la quantité totale de substances actives vendues en France a progressé en un an : une tendance à nuancer par l’anticipation des achats liée à la hausse de la redevance pollutions diffusées programmée au 1er janvier 2019.
Le Gouvernement s’est engagé, dans le cadre du plan Ecophyto, à dresser un bilan annuel des ventes et des achats de produits phytopharmaceutiques en France. L’enjeu étant la réduction des utilisations, des risques et des impacts de ces substances avec, pour le glyphosate, une volonté de sortie d’ici à 2020 pour les principaux usages pour lesquels des alternatives existent et d’ici à 2022 pour l’ensemble des usages. Le 14 mai, le Commissariat général au développement durable a publié l’état des lieux pour l’année 2018.

Hausse de 17 %…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil