Ravageurs et maladies sur blé, colza et orge, BASF commercialise un nouvel outil d’aide à la décision

Analyse d’images satellite et modèles prédictifs intégrant le stade des cultures, les risques de présence de maladies et de ravageurs. C’est la combinaison des outils composant xarvio Field Manager, OAD dédié au colza, blé et orge, développé par BASF Agro et qui sera commercialisé pour la campagne 2019/20. Il a été utilisé par 1 200 utilisateurs sur la campagne 2018/2019.

Parmi les fonctionnalités prévues : l’envoi de bulletins hebdomadaires par e-mail sous format pdf. Des synthèses spécifiques sont également prévues pour les conseillers.

L’antériorité d’Atlas comme base de travail

Le 19 août 2019, la firme annonce que xarvio Field Manager sera notamment alimenté par les modèles Atlas-Maladies du blé, construits en partenariat avec Arvalis-Institut du végétal. « Tout le travail réalisé avec Arvalis depuis plus de 10 ans a convaincu 90 % des 4000 agriculteurs et 23 distributeurs actuellement utilisateurs du service. Nous souhaitons maintenir ce niveau de satisfaction », précise Jérôme Clair, responsable du pôle services de BASF France-division Agro. Xarvio Field Manager propose un spectre plus large qu’Atlas, en termes de menaces prises en compte, avec, en plus, le suivi de l’helminthosporiose et la rhynchosporiose pour l’orge d’hiver, et les migrations et pontes des coléoptères pour le colza d’hiver.

BASF et Arvalis revendiquent une réduction de l’IFT fongicide de 27 % grâce aux conseils d’Atlas, qui est inscrit dans les outils Ecophyto avec 0,35 CEPP/ha. « En moyenne, les résultats avec Atlas ont toujours été autour de +5 q/ha, ce qui reste important pour un agriculteur », explique Jérôme Clair.

Autres articles du fil