Recrutement, Terrena veut marquer sa différence

Comme de nombreuses entreprises du monde agricole, Terrena peine à recruter. Les CV arrivent au compte-goutte et parfois, pour certains postes, pas du tout ! Pour inverser la tendance, la « communauté » de recruteurs du groupe s’est retrouvée le 4 octobre, pour échanger les bonnes idées, identifier de nouvelles pistes afin d’attirer les futurs candidats. Hélène Maury-Boutant, responsable des ressources humaines nous en dit plus.
maury, boutant, terrena, RH
Mi-octobre, chez Terrena, le compteur affichait 250. « 250 postes sont actuellement ouverts dans le groupe, confirme Hélène Maury-Boutant, responsable des ressources humaines. Un nombre bien plus élevé que les années passées. Même si la région, le nom Terrena et notre projet attirent, nous avons du mal à recruter. Et ce, quel que soit le poste ! Le bassin d’Ancenis affiche l’un des taux de chômage les plus faibles de France, à peine 5 %. Les industries voisines rencontrent le même problème, sur les mêmes profils. Difficile par exemple de recruter des chauffeurs, des conducteurs de ligne, des techniciens…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil