Réduction des intrants, une méthode bas carbone approuvée

Le ministère de la Transition écologique accélère sur le label bas carbone. Le 26 août, quatre nouvelles méthodes ont été validées, dont une portant sur les projets de réduction de l'usage des intrants de synthèse. À cette occasion, la ministre, Barbara Pompili, a lancé un plan d'action sur six mois, notamment pour trouver des financeurs.
Ecophyto ; viticulture Photo : Chambre agriculture Languedoc Roussillon
Ecophyto viticulture Photo : Chambre agriculture Languedoc Roussillon
Quantifier la diminution des émissions de gaz à effet de serre permise par des projets agricoles de réduction de l’usage d’intrants de synthèse et organiques achetés : c'est l'objectif de la méthodologie Sobac'Eco-TMM. Déposée en janvier par la SARL Sobac, cette méthode a été validée, le 26 août, par le ministère de la Transition écologique, dans le cadre du déploiement du label bas carbone. Elle s'adresse aux exploitations ayant moins un atelier de production végétale : grandes cultures, maraîchage, prairies et fourrages, viticulture, arboriculture, etc. Le texte cite plusieurs actions concernées, à savoir la suppression des engrais…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil