Rémi Cristoforetti, directeur de Le Gouessant – « Retrouver du bon sens opérationnel »

Énergie, réduction des phytosanitaires, préservation des filières d’élevage, diversification… dans un contexte chahuté, Rémi Cristoforetti, directeur général de Le Gouessant, livre à Référence agro les orientations de la coopérative bretonne, teintées de bon sens.  
Gouessant
Rémi Cristoforetti, directeur du Gouessant

Référence agro : Quelle est la situation de la coopérative sur l’énergie ?

Rémi Cristoforetti : Sur l’énergie, la hausse de nos coûts est colossale. Le groupe consolidé payait en 2021 une facture d’électricité de deux millions d’euros. Elle est déjà passée à 4 M€ en 2022 et devrait s’établir entre 10 et 15 M€ en 2023. Nous avions déjà la culture de l’optimisation des dépenses, mais le virage à prendre est brutal. Toutefois, c’est le sens de l’histoire. Il nous oblige à réfléchir à des modalités différentes et retrouver du bon sens opérationnel. Par exemple, en alimentation animale, nous…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil