Rencontres Oléopro, soutenir encore les protéines végétales

Les troisièmes rencontres Oléopro se sont tenues le 30 novembre 2022 à Paris. L’occasion de rappeler le rôle central de ces cultures dans la « compétitivité écologique », et d’alerter sur le besoin d’accompagner le développement des protéagineux.
De gauche à droite : Benjamin Lammert, président de Terres Univia, Arnaud Rousseau, président de la Fop, Gilles Robillard, président de Terres Inovia, et Jean-Philippe Puig, directeur général du groupe Avril.
« Si cette année a été bonne pour les cultures oléagineuses, elle a été plus compliquée pour les protéagineux », a reconnu Benjamin Lammert, nouveau président de Terres Univia, lors des troisièmes rencontres Oléopro, qui se sont tenues le 30 novembre 2022 à Paris. Elles réunissaient les représentants de Terres Univia, Terres Inovia, de la Fop et du groupe Avril.

« Nos ressources ne suffisent pas »

« Nous avons besoin d’aller plus vite et nos seules ressources d’interprofession, qui oscillent entre 18 et 20 millions d’euros par an, ne sont pas suffisantes, insiste Benjamin Lammert. Les…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil