Résidus de pesticides, des taux de non-conformité stables en 2019

La DGAL a publié le bilan de ses plans de surveillance et de contrôle réalisés en 2019, qui visent à vérifier la qualité sanitaire des denrées produites et mises sur le marché. Les non-conformités relatives aux résidus de pesticides se révèlent stables. Quelques mauvaises pratiques demeurent.
Le bilan des plans de surveillance et de contrôle mis en œuvre par la DGAL en 2019 a été publié au Bulletin officiel du ministère de l’Agriculture du 19 novembre 2020. Concernant les résidus de produits phytosanitaires, les taux de non-conformité (substance active non autorisée et/ou dépassement de LMR, limite maximale de résidus) s’affichent dans la moyenne de ceux constatés ces dernières années. Pour le plan…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil