S-métolachlore, l’Anses modifie la valeur réglementaire du métabolite ESA dans l’eau potable

Selon l’Anses, la concentration acceptable du métabolite ESA du S-métolachlore dans les eaux destinées à la consommation humaine peut passer à 0,9 µg/L, au lieu des 0,1 µg/L pris en compte jusqu’à présent. L’Agence souligne toutefois que cette décision sera à réviser si le S-métolachlore était classé perturbateur endocrinien à l’issue de l’examen de sa demande de ré-approbation au niveau européen.
S-métolachlore
Selon l’Anses, le métabolite ESA de la substance active herbicide S-métolachlore peut être classé comme « non pertinent ». Il en résulte que la concentration de ce métabolite dans les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH) peut atteindre réglementairement une valeur de vigilance de 0,9 µg/l, au lieu de 0,1 µg/l. Ce classement fait suite à l’examen de données complémentaires transmises par Syngenta et a conduit à un

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil