Seine-Normandie, le premier paiement pour service environnemental (PSE) démarre

Un premier dispositif incluant des paiements pour services environnementaux, PSE, aux agriculteurs, est opérationnel dans le bassin Seine-Normandie. Porté par le Syndicat d'eau du Roumois et du plateau de Neubourg (SERPN), il a été annoncé le 17 octobre par l'Agence de l'eau. Objectif : abaisser les teneurs en nitrates sur l'aire du captage de Tremblay Omonville dans l'Eure où la concentration approche le seuil réglementaire des 50 mg/l.

Réduire les unités d'azote

Les agriculteurs volontaires s'engagent à ne pas dépasser le seuil de 60 unités d'azote à l'hectare en entrée hiver. « Après une étude de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil