Selon FranceAgriMer aussi, le prix des engrais pourrait jouer sur le choix des assolements

Le 13 octobre, FranceAgriMer a fait part d'inquiétudes concernant les disponibilités en engrais azotés. D'après les experts, la situation pourrait avoir un impact sur les assolements.
engrais ; franceagrimer
Le prix des engrais risque de peser sur la prochaine campagne. © Nicole Cornec/Arvalis
À l’occasion de sa conférence de presse mensuelle, FranceAgriMer a fait le point sur la prochaine campagne : 4 % des surfaces de blé tendre et 9 % des orges d’hiver ont été semés. Les régions du Nord-Est sont les plus avancées, la Lorraine ayant déjà effectué 40 % de ses semis en blé tendre et 74 % en orge d’hiver. S’il n’y a pas, pour le moment, de préoccupations…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil