Semae propose des actions sur la relation multiplicateurs-semenciers

Pour concurrencer le prix élevé des céréales, qui pourrait détourner les multiplicateurs de semences de cette activité, Semae a travaillé sur plusieurs leviers d’action autour de la relation semenciers/agriculteurs.
Semae
Pierre Pagès, vice-président de Semae et François Desprez, président. © EB/Référence agro
Le 13 décembre se tenait l’assemblée générale de Semae. En préambule, l’interprofession des semences avait organisé une conférence de presse pour présenter sa feuille de route, notamment en ce qui concerne les relations entre établissements semenciers et agriculteurs multiplicateurs. Pierre Pagès, vice-président de Semae, a rappelé les difficultés auxquelles la filière a été confrontée en 2022, entre tensions géopolitiques ayant entraîné une hausse des coûts des commodités et climat chaud et sec, peu propice à la multiplication de semences. « Les résultats sont mauvais : le maïs n’atteint que 70 % de l'objectif, il y a une…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil