Semences de maïs, des pistes d’actions pour mieux partager la valeur ajoutée

Semenciers et producteurs de semences de maïs rencontrent depuis le mois de juin la distribution, qui capterait, selon eux, une part grandissante de la valeur ajoutée de la filière. Objectif : établir un dialogue constructif et engager des actions concrètes. Explications avec Xavier Thévenot, président de la section maïs et sorgho de l’Union française des semenciers, UFS.
semences
Depuis le mois de juin, la filière semences de maïs rencontre les distributeurs. « Nous avons programmé une vingtaine de rendez-vous d'ici à l'automne, dans les différentes zones de production, avec à chaque fois, la présence d'un semencier, d'un producteur de semences et d'un distributeur ou d'une centrale d’achat, explique Xavier Thévenot, président de la section maïs et sorgho de l’Union française des semenciers, UFS. » Objectif : sensibiliser à la répartition de la valeur ajoutée dans la filière et dégager des pistes d’action pour rétablir l’équilibre économique.

« L’amont bénéficie moins des retombées économiques »

Une…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil