Semences de maïs, les distributeurs priés de mieux partager la valeur

Le ton est monté lors de l’assemblée générale de la FNPSMS le 9 novembre à Tours. Une étude, non publiée, montrerait que la distribution capte davantage de valeur dans la production de semences. Explications.
semences
Pierre Vincens, président de l’AGPM maïs semences
« Nous avons les chiffres, nous savons qui sont les méchants et nous attendons toujours », s’est indigné Stéphane Desrieux, secrétaire général de l’AGPM* maïs semences lors de l’assemblée générale de la Fédération nationale de la production des semences de maïs et de sorgho, FNPSMS le 9 novembre à Tours. Une AG houleuse, où les producteurs de semences n’ont pas manqué de manifester leur mécontentement concernant leur rémunération et la répartition de la valeur dans la filière. « La captation de la valeur, ce sont les distributeurs qui la prennent, c’est un gros loup dont on ne parle jamais…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil