Semences de maïs : stocks européens en baisse, anticipez vos achats !

« Plusieurs éléments nous laissent penser que les stocks de maïs atteindraient, à l’échelle européenne, des niveaux plus bas que prévu, confie Luc Esprit, directeur général de la FNPSMS (1). Du coup, nous conseillons aux OS et aux agriculteurs d’anticiper leurs achats si les assolements pour le printemps prochain sont déjà calés. La situation risque en effet d’être tendue pour certaines variétés ». Une vision confirmée par Pierre Caville, directeur commercial chez Maïsadour. « Pour avoir la primeur du choix, pour les nouvelles variétés notamment, il faudra réagir vite. Tout le monde aura des semences, pas de soucis. Mais pas forcément le bon nombre de doses pour chaque variété désirée ».
A cela plusieurs explications : une diminution de 29 % des programmes de production de semences, des rendements décevants en Europe centrale et de l’Est (inondations en Hongrie, canicule et sécheresse plus à l’Est), des agriculteurs roumains, ukrainiens et russes en quête de génétiques de qualité et une hausse prévisible des surfaces de maïs, notamment dans les pays de l’Est où tous les hectares dédiés au colza et au blé n’ont pu être semés. A.G.

(1) Fédération Nationale de la Production des Semences de Maïs et de Sorgho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *