Semenciers et Covid : une perte de 9 M€ de chiffre d’affaires

Le 8 juillet, Claude Tabel et Rachel Blumel, respectivement président et directrice générale de l’UFS, l’Union française des semenciers, ont fait le point sur l’impact de la crise sanitaire sur les entreprises semencières.
« Une enquête, menée entre le 5 et le 20 mai, auprès de nos adhérents (1), révèle que les entreprises les plus touchées par la crise du Covid sont celles qui travaillent les espèces florales, potagères et gazon, confiait Rachel Blumel, directrice générale de l’UFS lors d’une conférence de presse en visio, le 8 juillet. La perte de chiffre d’affaires pour la filière dépasserait les 9 M€, soit un recul de 8 % par rapport aux objectifs de début de campagne. Selon les entreprises, cette baisse oscillerait entre 3 et 20 %. Si la réouverture des jardineries, trois semaines après le…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil