Séparation conseil/vente : une V4 de l’ordonnance pour Noël ?

Depuis la présentation, le 6 décembre, de la troisième version de l’ordonnance détaillant la mise en place de la séparation du conseil et de la vente des produits phytosanitaires, les échanges entres les différents partenaires et le Gouvernement se sont multipliés. Une V4 est en cours de rédaction… signe que des points seront réécrits, reformulés. Lesquels ? Personne ne sait encore.

À quelques jours de Noël, certains espèrent encore voir leurs vœux se réaliser. À l’image de Michel Prugue, président de Coop de France, qui, le 19 décembre, lors de l’assemblée générale de la fédération réitérait ses souhaits devant le ministre de l’Agriculture, présent pour l’occasion. « Nous prônons une séparation opérationnelle du conseil, a-t-il martelé. Nous espérons qu’au plus haut niveau de l’État, nous serons entendus sur le rôle si particulier des coopératives dans ce monde capitaliste. Le contrat coopératif n’est pas un contrat commercial. Le nier, c’est détruire nos entreprises. » Et Didier Guillaume de répondre « nous vous avons entendu. Je ne serai pas le ministre du détricotage du modèle coopératif. » Attendons…

Si pour la liste au Père Noël, cela semble un peu tardif, l’heure des bonnes résolutions pour 2019 a sonné. Le début d’année s’annonce d’ores et déjà chargé avec la mise en place de la suppression des 3R et la hausse de la redevance de la RPD. Sans oublier le climat qui continue à impacter le potentiel des récoltes. Dans l’Est de la France par exemple, blés et colzas sont encore en difficulté cette campagne. L’équipe de Référence Appro s’attachera de nouveau à vous éclairer et vous informer sur l’actualité passionnante du monde de la distribution agricole. Pour l’heure, nous nous accordons une pause et nous vous donnons rendez-vous pour notre prochaine lettre le lundi 7 janvier.

Bonnes fêtes de fin d’année à vous et à vos proches.

Autres articles du fil