SIA 2019. FNSEA-Engie et APCA-GRDF, main dans la main pour déployer la méthanisation

Après GRTGaz et GRDF, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) s’allie avec un autre poids lourd de l’énergie : Engie. La signature du partenariat est intervenue le 26 février, dans le cadre du Salon de l’agriculture. L’objectif tient en une formule : développer la méthanisation. « Une majorité du gisement méthanisable se trouve dans l’agriculture, le savoir-faire énergétique est chez eux, explique Olivier Dauger, en charge des thématiques énergétiques à la FNSEA. L’idée est d’apprendre à se connaitre, de trouver nos synergies, nos complémentarités comme nous avons su le faire avec GRTGaz et GRDF. » Cette collaboration n’est pas limitée dans le temps, et fera l’objet d’un point annuel.

Peser sur les orientations politiques

L’opération n’est pas sans visée politique. La FNSEA compte sur ce type d’alliés pour peser sur la négociation en cours pour la prochaine Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). « La version actuelle ne donne pas l’impulsion nécessaire, précise Olivier Dauger. Adoptée, elle donnerait un coup de frein à la méthanisation. » Et le lobbying a déjà commencé. François de Rugy était présent sur le stand de la FNSEA lors de la signature. Il a pu constater la détermination du syndicat sur ce dossier. « L’approche actuelle de la PPE est trop « Bercy », fait valoir Olivier Dauger. La méthanisation est peut-être plus chère, mais elle vaut qu’on y investisse, car elle rejoint les thématiques climatiques, et de décarbonisation. Nous demandons une prime « gaz à effet de serre pour aider à financer les projets. Le ministre a été réceptif et nous a incité à porter ces idées pour faire évoluer le cadre. »

Démarche similaire entre APCA et FNSEA

GRDF et l’APCA, l’assemblée permanente des chambres d’agriculture, ont signé mercredi 27 février sur le Salon international de l’Agriculture une convention dans le même esprit, avec un focus notamment sur l’injection de biométhane dans le réseau de gaz en France. « Il existe 400 méthaniseurs sur la Ferme France, dont une cinquantaine raccordés au réseau », souligne Claude Cochonneau, président de l’APCA. Là encore, la politique n’est pas loin. « Nous sommes très déçus par le PPE qui n’aborde que les baisse de coûts », regrette de son côté Edouard Sauvage, directeur général de GRDF.

Les deux structures travaillent conjointement sur ce sujet depuis déjà plusieurs années, mais souhaitent étendre à tout le territoire des dynamiques déjà initiées en région.

Éloi Pailloux & Julia Landrieu

Autres articles du fil