Sival 2009 : les cultures spécialisées dans l’expectative

«La filière des cultures spécialisées est dans l’attente de ce qui va se passer au niveau réglementaire.» Yohann Daviau, chargé des relations clients chez Bayer CropScience, résume ainsi parfaitement l’ambiance du Sival 2009, le salon des cultures spécialisées qui s’est tenu à Angers du 14 au 16 janvier. Cette année, le Sival – qui a accueilli près de 21000 visiteurs – avait choisi le thème de la production durable : thème que le comité d’organisation maintiendra pour les éditions 2010 et 2011. S.Ay.

Photo : Le Sival a accueilli 600 exposants et 21 000 visiteurs du 14 au 16 janvier.

Face au retrait des produits phytopharmaceutiques et devant le peu de nouveautés qui arrivent, la filière n’a de toute façon pas d’alternative. «Nous attendons des homologations depuis six ans », insiste Sylvain Pierron, responsable de la gamme cultures industrielles chez Dow AgroSciences.

Bio, produits naturels, itinéraires techniques
Les sociétés d’appro se sont mises au diapason de la thématique. Phalippou Frayssinet, Cerexagri ou encore Philagro mettaient en avant les produits utilisables en agriculture biologique. «Pour nous, ce marché croit de 20 % par an », indique Pascal Armengaud, chef de marchés et coordinateur filière chez Philagro. «Cela fait quinze ans que nous faisons ce salon. L’engouement pour l’agriculture biologique émane depuis trois années », poursuit Jacky Rotailleau, délégué régional Val de Loire chez Cerexagri. D’autres ciblaient les produits d’origine naturelle, comme Compo et son Kelpak, un stimulateur de croissance à base d’algues homologué en 2008. Une stratégie appréciée par les distributeurs. «Nous allons renforcer nos gammes avec des produits naturels comme les stimulateurs de défenses», reconnaît Xavier Besson, responsable de la division vigne chez LVVD, la filiale vigne de la coopérative Terrena (44). Dow AgroSciences optait pour des messages techniques : alternance de matières actives, positionnement des produits, etc. ..

Toujours convivial malgré la crise
Côté fréquentation, si les organisateurs indiquent qu’elle a été similaire à celle de 2008, avec 21 000 visiteurs, la plupart des professionnels ont ressenti une moindre affluence. «Nous sommes un peu déçus de la fréquentation. Les volumes ont été faibles en viticulture et le marché est dépressif en arboriculture », explique Sébastien Beauvallet, responsable animation terrain à la CAPL (49). L’ambiance conviviale et professionnelle reste néanmoins appréciée. «Nous avons eu de bons contacts avec les distributeurs venus nombreux, se réjouit Agnès Gauliard, responsable marketing opérationnel chez Certis. Les cultures spécialisées, c’est notre ancrage ».

La prochaine édition du Sival se tiendra du 13 au 15 janvier 2010 à Angers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *