Carbone, Soil Capital veut engager 1000 agriculteurs en 2022

Lier la rémunération du carbone à la rentabilité des exploitations agricoles, c'est l'ambition de l'entreprise Soil Capital, qui a lancé il y a un an son programme dédié. Si 150 agriculteurs sont déjà engagés, l'ambition affichée par les dirigeants, lors d'un point organisé le 16 septembre, est de réunir 1000 exploitants pour la deuxième année du programme. Des travaux sont également en cours pour étendre la démarche à l'élevage.
Soil Capital ; carbone
Nicolas Verschuere et Chuck de Liedekerke, les co-fondateurs de l'entreprise de conseil agronomique, Soil Capital.
Un après son lancement, le programme européen de rémunération du carbone, porté par l'entreprise de conseil agronomique Soil Capital, affiche une belle dynamique. Le cap des 150 agriculteurs à rejoindre la démarche est atteint, couvrant près de 35 000 hectares, principalement sur une grande moitié Nord de la France, en Belgique et, depuis deux mois, en Grande-Bretagne. Les 800 autres exploitants qui ont fait connaître leur intérêt ne perdent néanmoins rien pour attendre. « Notre objectif pour la deuxième saison est d'accueillir 1000 agriculteurs », affirme Chuck de Liedekerke, co-fondateur de Soil Capital, lors d'une visioconférence, organisée…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil