Sortie du glyphosate, s’aider des leçons acquises avec l’atrazine

Pourrait-on tirer des enseignements du retrait de l’atrazine susceptibles d’aider à mieux sortir du glyphosate ? Des chercheurs de l’Inrae se sont penchés sur la question. Car les deux molécules herbicides présentent des traits communs : de par leur efficacité et leur faible coût, elles ont été utilisées à grande échelle. 
glyphosate
Comme le glyphosate, l’atrazine se révélait extrêmement efficace et peu coûteuse. En France, la molécule a été utilisée pendant plus de 40 ans et était en 2001 la principale matière active de désherbage du maïs, avant d’être interdite en 2003. Le glyphosate, lui, représente l’herbicide le plus utilisé au monde en 2017, et la molécule la plus vendue en France de 2009 à 2017. Des chercheurs de l’Inrae ont alors souhaité savoir si des enseignements pouvaient être tirés du retrait de l’atrazine dans le cadre de l’interdiction prévue du glyphosate. Principale conclusion des auteurs de l’étude…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil