Soufflet Négoce condamné à 100 000 € d’amende pour « ordres de vente suspects »

Dans sa décision du 16 juillet 2018, l’AMF, l’Autorité des marchés financiers sanctionne Soufflet Négoce à hauteur de 100 000 €. Les faits remontent à 2014, du 11 février au 3 avril, lors d’ordres de vente, jugés « suspects » par l’AMF, sur le contrat à terme blé de meunerie. S’en est suivie l’ouverture d’une enquête qui a montré que les 25 ordres émis, dans les dix dernières secondes avant la clôture, ont été « susceptibles de donner des indications fausses ou trompeuses sur l’offre du contrat » avec pour objet de « faire baisser le cours de compensation ». Soufflet réfute l’intention manipulatoire de ses opérateurs. L’enquête révèle que « les ordres litigieux ont entraîné une baisse du cours de compensation allant de 0,25 à 3,25 euros dans 22 cas, une absence de variation dans un cas et des augmentations de 0,5 et 2,75 euros dans deux cas ». Pour 19 des 25 ordres de vente, « l’élément matériel de la manipulation de cours est caractérisé ». Et même si ces transactions sont le fait de deux jeunes traders, « le manquement de manipulation de cours est imputable à Soufflet Négoce ». Pour définir le montant de l’amende, l’AMF a tenu compte des mesures prises par le négoce suite à cette enquête pour que ces manquements ne se réitèrent pas avec, notamment, la mise en place de formations sur le thème des abus de marché. Soufflet, contacté par la rédaction, n’a pas souhaité réagir.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...