Sucre : « le marché européen a besoin de politiques commerciales cohérentes »

Les 18 pays producteurs de betteraves, regroupés au sein de la Cibe (Confédération Internationale des Planteurs de Betteraves) tenaient leur assemblée générale en Roumanie le 27 mai. L’occasion d’identifier les objectifs clés et les défis à relever dans le cadre de la future Pac. Pour tous, il est impératif d’ « assurer un niveau de vie équitable aux planteurs, de maintenir un fonctionnement efficace et juste de la chaîne d’approvisionnement du sucre, de stabiliser la capacité de production betteravière en Europe tout en protégeant le marché du sucre contre une éventuelle volatilité ». Pour la Cibe, cela ne peut que passer par la mise en place de politiques commerciales cohérences. A.G.

Les membres de la Cibe ont également discuté de la problématique de la chaine d’approvisionnement et ont déclaré qu’il convient à l’avenir de renforcer le modèle contractuel dans le secteur betteravier.

La Confédération a également précisé qu’elle souhaitait pleinement jouer son rôle en tant que partie prenante majeure lors des prochaines discussions sur l’OCM Unique après 2013 et sur l’avenir de l’OCM Sucre après 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *