Sumi Agro se positionne en tant qu’architecte des biosolutions

Associer différentes solutions pour mieux protéger les cultures, comme un architecte combine les technologies pour ses constructions : telle est l’approche visée par Sumi Agro France pour répondre à toutes les agricultures. La société, filiale du japonais Sumitomo Corporation, dépourvue de R&D propre, mise sur son portefeuille d'innovations et sur la co-création de services et de produits avec des partenaires.
Thierry Castel, Aude Colette et Céline Barthet, respectivement président, responsable marketing et directrice des départements Homologations et Affaires réglementaires et Développement chez Sumi Agro France.
Alors que le marché de la protection des plantes baisse, le chiffre d’affaires de Sumi Agro France, lui, est à la hausse : + 32 % en 2018, + 8 % en 2019 et + 10 % en 2020. “Nous avons développé le biocontrôle il y a 25 ans et proposons aujourd’hui des biosolutions inédites”, avance Thierry Castel, Président de Sumi Agro France, lors d’une e-conférence de presse organisée le 18 mars 2021. Sumi Agro France ne dispose pas de recherche et développement propre. Mais, filiale de l’entreprise japonaise Sumitomo Corporation, elle compte un portefeuille fort de vingt solutions de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil