Suppression des 3R, bilan des stratégies instaurées

Même si la suppression des 3R est opérationnelle depuis le 1er janvier 2019, beaucoup de distributeurs et fournisseurs s’accordent à dire que 2020 fut la première vraie campagne sous ce nouveau modèle. En effet, les achats de 2019 avaient largement été anticipés fin 2018. Fournisseurs et distributeurs ont donc dû trouver de nouveaux terrains de négociations. Trois d’entre eux nous livrent leur stratégie et les changements opérés ces derniers mois.
Clément Le Fournis, directeur général d’Agriconomie - « Élargir et mieux segmenter l’offre » « Avec la suppression des 3R, nous avons décidé d’élargir et de mieux segmenter notre offre de produits. Nous sommes passés de 450 à 700 références de produits phytosanitaires, répartis en trois gammes : les génériques, les produits de marques et les innovations. Nous proposons aussi des conditionnements de 20 litres, au lieu de seulement 5 l, ce qui permet de faire une différenciation de prix, en réduisant les coûts de manutention. Nous proposons aux fournisseurs des opérations marketing, comme…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil