Suspension de néonicotinoïdes : Syngenta et Bayer ont recours à la justice

Syngenta a annoncé le 27 août avoir contesté en justice la décision de la Commission européenne de suspendre pour deux ans, à compter du 1er décembre 2013, l’utilisation du thiamethoxam sur cultures attractives pour les abeilles. Pour le groupe agrochimique bâlois, cette décision a été prise « sur la base d’un processus défectueux, d’une évaluation inexacte et incomplète de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, et sans le plein appui des Etats membres de l’UE ». Et John Atkin, directeur général délégué d’ajouter que « la Commission a établi à tort un lien entre le thiamethoxam et le déclin des abeilles. En suspendant le produit, elle a enfreint la législation européenne sur les pesticides et incorrectement appliqué le principe de précaution. » Bayer CropScience, qui a de son côté déposé plainte auprès de la Cour de justice de l’UE mi-août pour ses néonicotinoïdes suspendus, demande à ce que les règles d’évaluation des produits soient clarifiées, conditions indispensables pour décider de futurs investissements.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *