Agriculture et changement climatique

À la fois victime et responsable, l’agriculture doit évoluer face au changement climatique. Le secteur modifie ses pratiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et doit s’adapter pour être plus résilient. L’agriculture contribue aussi à diminuer les émissions de GES dans le monde, notamment grâce à ses sols qui stockent du carbone. L’initiative 4 pour 1000 élaborée par des chercheurs de l’Inra pour restaurer la fertilité de sols et piéger des gaz à effet a été lancée par la France lors de la Cop 21 à Paris. Elle montre le rôle essentiel de l’agro-écologie, de l’agroforesterie, de l’agriculture de conservation et de la gestion des paysages pour accroître le stock du carbone dans les sols.