Tereos investit pour renforcer sa compétitivité agricole et industrielle

Tereos vient de lancer un vaste programme d'amélioration de sa compétitivité « agricole et industrielle», selon un communiqué du groupe coopératif. Le premier sucrier français expérimente cette année un nouveau protocole de réduction de la tare terre dans ses usines du Nord-Pas-de-Calais (Attin, Boiry, Escaudœuvres et Lillers). Il teste également la simplification des réceptions de betteraves dans les usines d'Attin et de Lillers. Sur le plan industriel, le groupe prévoit d'investir près de 150 millions d'euros sur cinq ans afin de réduire la consommation d'énergie dans l'ensemble de ses sucreries françaises. Ces investissements se traduiront par le passage du fioul au gaz et l'aménagement des schémas thermiques des usines. « A l'issue de ce programme, la consommation énergétique aura été réduite de 15 %, ce qui permettra également une baisse des émissions de CO2 de 19 %», indique Tereos.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *