Terre Atlantique, entre satisfaction et prudence

À quelques jours de leur assemblée générale, le président et le directeur général de Terre Atlantique (17) ont fait le point sur l’exercice passé, les projets à venir et les filières en développement. Si le bilan de la campagne écoulée est confortable, la prudence est de mise pour celle à venir avec, notamment, une inquiétude autour des hectares dédiés à la multiplication de semences de tournesol.
Terre Atlantique
Jean-Yves Moizant et Christian Cordonnier, respectivement président et directeur général de Terre Atlantique.
Pour la version 2022 de son assemblée générale qui se tiendra le 2 décembre, Terre Atlantique innove. « Pour la première fois, nous consacrerons une partie de la matinée à des échanges, en cinq groupes, explique Christian Cordonnier, le directeur général. L’objectif : faciliter le partage entre coopérateurs et administrateurs pour connaître leur avis, leurs attentes sur le rôle de leur coopérative. Chaque groupe sera animé par quatre administrateurs. » Pour cette journée, plus de 300 agriculteurs sont attendus, un record.

Des résultats au rendez-vous pour Terre Atlantique

Cette journée sera bien évidemment l’occasion de revenir sur l’exercice passé, marqué par un chiffre…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil