Thomas Bourgeois, Fnams, « HVE : la production de semences ne doit pas devenir le boulet de l’exploitation »

Le 26 mai, la Fnams (Fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences) organisait une rencontre web sur l’intérêt et l’adaptabilité des productions de semences face aux certifications environnementales. Pour Thomas Bourgeois, le président, « entrer dans ce genre de certification est réellement contraignant pour un multiplicateur. Au final, peu d’agriculteurs peuvent y accéder. » En prenant l’exemple de la HVE, il expliquait qu’il n’existe pas de références régionales spécifiques à la production…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil