Top Semence, sous le choc de l’intrusion des faucheurs volontaires 

Hier, lundi 14 juin, à 9h, une quarantaine de personnes, se revendiquant « faucheurs volontaires », s’est introduite dans l’usine de Top Semence à la Bâtie-Rolland, dans la Drôme. Didier Nury, le directeur général, a proposé d’échanger, de leur faite visiter le site. Aucun dialogue n’a pu avoir lieu. À la place : sacs de semences, conventionnelles et bio, ont été éventrés.
« En 30 mn, près de quarante personnes se sont introduites dans notre usine pour détruire plusieurs palettes de sacs de semences, de maïs et de tournesol, conventionnelles et bio, raconte Didier Nury, le directeur général de Top Semence, interrogé par Référence-agro au lendemain de cette intrusion. Je leur ai proposé de dialoguer, d’écouter ce qu’ils avaient à dire, de se poser quelques minutes pour leur expliquer qu’ici aucun OGM…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil