Tous les feux sont au vert pour le tournesol et pourtant…

Une collecte exceptionnelle en 2021, des prix porteurs, un besoin en azote bien moindre que d’autres cultures... À l’automne, bon nombre d’opérateurs tablaient sur une forte hausse des surfaces de tournesol pour les semis 2022. Quelques mois après, ce potentiel engouement ne se traduit pas en vente de semences. Aux dires des semenciers interrogés, la campagne est même étrangement calme. Le point avec Syngenta, Mas Seeds et Lidea.
« Entre les intentions évoquées à l’automne dernier et la réalité du marché mi-janvier, l’écart est notable, confirme Sylvain Lascabettes, chef marché tournesol chez Syngenta. Pour moi, la hausse des surfaces de tournesol ne devrait pas dépasser les 3 % pour, de nouveau, atteindre la barre des 700 000 ha. » Erwan Bougouin, responsable marketing chez Mas Seeds, compte « sur une progression de 5 %, peut-être plus ». Du côté de Lidea, les prévisions sont plus prudentes. « La campagne démarre plus lentement que les autres années. Nous sommes même un peu en retard,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil