Trame, Civam et les Cuma défendent le collectif pour la prochaine Pac

Se servir des négociations actuelles pour recréer une nouvelle vision de la Pac, centrée autour du collectif. C’est l’ambition des organisations Trame, Cuma et Civam, qui ont présenté le 8 septembre, leurs propositions pour la prochaine politique agricole commune. Rééquilibrage entre les deux piliers, plafonnement des aides à l’actif, mise en œuvre de contrat de transition agroécologique et alimentaire de territoire font partie des mesures que les trois partenaires pousseront lors des sessions de travail sur le Plan stratégique national.
Interrompues au début du confinement, les sessions de travail sur le plan stratégique nationale, déclinaison française de la prochaine Pac, devraient reprendre cet automne. C'est du moins ce qu'espèrent les organisations Trame, Civam et Cuma, qui viennent de dévoiler, le 8 septembre, leurs propositions en la matière. Mot d’ordre pour les partenaires : l’agriculture de groupe doit être le moteur de la prochaine Pac. « La Pac n’apporte plus de réponse satisfaisante aux besoins des agriculteurs, explique Olivier Tourand, vice-président de Trame. Nous devons recréer une vision pour répondre aux enjeux actuels, de changement climatique, d’érosion de la biodiversité, de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil