Un accord commercial conclu entre l’UE et la Nouvelle-Zélande, le secteur agricole inquiet

Le 30 juin, soit le dernier jour de la présidence française de l’Union européenne, un accord de libre-échange a été conclu entre la Nouvelle-Zélande et l'UE. Une éventualité qui avait fortement inquiétée les filières agricoles, les jours précédant cette annonce. Dans une lettre ouverte adressée à la Première ministre, Élisabeth Borne, concernant « l'accord commercial entre l'Union européenne et la Nouvelle-Zélande en cours de négociation », les interprofessions bétail et viande, et du lait, Interbev et le Cniel, assuraient que cet accord pourraient « annuler » les efforts fournis par la France lors sa…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil