Un an avant son terme, le plan Écoantibio confirme son efficacité

Après avoir drastiquement diminué à partir de 2012, les ventes d'antibiotiques vétérinaires se sont stabilisées depuis 2017. C'est, en substance, le message de l'Anses, qui souligne la réussite des deux phases du plan Écoantibio dans un rapport publié le 18 novembre, présentant les chiffres de l'année 2020.
Vaches ; Ecoantibio
« Un succès. » La sémantique utilisée par l'Anses est sans équivoque, s'agissant des deux versions successives d'Écoantibio, 2012-16 et 2017-2022. Dans plusieurs bilans publiés ce 18 novembre, l'agence dresse son bilan annuel concernant l'utilisation des antibiotiques dans le cadre de la médecine vétérinaire. Les chiffres de 2020 valident globalement une tendance bien établie.

Les deux indicateurs Écoantibio dans le vert

Avec 415 tonnes d'antibiotiques vendus, 2020 confirme le virage opéré dans les années 2010 (-55 % par rapport au tonnage de 2011). Autre indicateur proposé : l'ALEA, qui caractérise l'exposition des animaux avec un rapport «…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil