Un gène, résistant à de nombreuses souches de septorioses, identifié

La découverte d’un gène résistant à de nombreuses souches de septorioses ouvre la voie à de nouvelles solutions de lutte.
Le blé touché par la septoriose
Huit ans après son lancement, le programme de recherche initié par l’Inrae, l’Université de Wageningen (Pays-Bas), l’Usda (États-Unis) et Florimond-Desprez, a, le 19 janvier, livré ses premiers résultats : l’identification et la caractérisation de Stb16q, un gène résistant à de nombreuses souches de septorioses. Une découverte qui ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de variétés de blé résistantes à cette maladie. Déjà présent avec la variété Cellule, c’est le clonage du gène résistant qui a permis aux chercheurs de comprendre et d’élucider le fonctionnement des mécanismes de résistance à la septoriose sur blé. « Ce gène permet de stopper la croissance du champignon…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil